La Fondation 
Robert de Sorbon

Histoire

La Fondation 
Robert de Sorbon

La Fondation Robert de Sorbon, anciennement la Société des amis des universités de Paris fondée en 1899, a été créée et reconnue d’utilité publique par décret du 12 mai 2009.

La Fondation met en place des programmes favorisant l’innovation dans la transmission des savoirs, dans une logique prospective au service de l’enseignement supérieur et la recherche. Ces programmes sont soit produits en propre par la Fondation, soit dans le cadre de financements ou de co-productions d’initiatives extérieures auxquelles la Fondation se porte en soutien. Elle prépare notamment la création d’un pôle d’innovation soutenant des projets associatifs et entrepreneuriaux sélectionnés pour leur capacité à promouvoir la diversité linguistique et la diversité des expressions culturelles, en particulier dans les environnements numériques.

La Fondation ouvre également une partie de ses locaux au grand public pour y accueillir une activité d’expositions consacrées à ses thématiques.

Depuis le 1er octobre 2021, son siège est l’Hôtel de Vogüé-Luart, dans le 7e arrondissement de Paris, dans les anciens locaux du Commissariat général au Plan.

 

La Fondation Robert de Sorbon est accompagnée par le cabinet de conseil Respethica dans sa démarche d’engagement et d’impact.

En savoir plus

 

  • David Fajolles, président du directoire
  • Éric Monicat, directeur des ressources humaines
  • Delphine Quoi, directrice de la communication
  • Florian Raoult, directeur des opérations
  • Hannah Balme, chargée de mission
  • Julian Cannelle, chargé de communication
  • Luisa Tabush, chargée de mission

Les Hôtels de Vogüé-Luart

1835
Sur la parcelle du n°18-22 rue Martignac et du n°21-25, rue de Bourgogne, le comte Charles-Louis de Vogüé avait élevé, dès 1835, un grand hôtel avec dépendances entouré d’une cour et de jardins. Son fils, Marie-Laurent-Charles-Arthur comte de Vogüé, divisa cette grande propriété en quatre terrains, vendit ceux donnant sur la rue de Bourgogne et conserva celui sur la rue Martignac sur lequel il fit construire un nouvel hôtel, commandé en 1882 à l’architecte Paul Ernest Sanson. Pierre-Augustin-Joseph marquis de Montaigu s’en porta acquéreur en 1891.
1835
1841
Sur la parcelle du n°16 rue Martignac, Louis-Marie-Jean-Charles de Martin du Tyrac, comte de Marcellus, fit bâtir vers 1841 un petit hôtel que ses héritiers vendirent en 1897 au marquis de Montaigu. Celui-ci en fit donation en 1913 à sa fille et à son gendre, le comte et la comtesse du Luart, qui chargèrent l’architecte Maurice Coulomb d’édifier un nouvel hôtel en 1914, dont les façades reproduisent celles dessinées par Sanson en 1882.
1841
1941
En 1941, la veuve du marquis de Montaigu et sa fille, la veuve du comte du Luart, furent contraintes de vendre chacune leur propriété mitoyenne à l’État français qui y installa les services du Secrétariat d’État à la Guerre. L’ensemble des anciens appartements et de leurs dépendances fut converti en bureaux, mais la majorité des décors des anciens salons du premier étage ainsi que les beaux escaliers des deux hôtels furent conservés.
1941
1946
Quelques années plus tard, sans doute dès 1946, le Secrétariat d’État à la Guerre fut remplacé par le Commissariat général au Plan, nouvellement créé où Jean Monnet (1888-1979), initiateur du projet, fut nommé commissaire au Plan dès l’origine et y demeura jusqu’en 1952.
1946
2006
En 2006, le Commissariat général au Plan devint le Centre d’analyse stratégique puis, en 2013, le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (France Stratégie).
2006
2018
En 2018, les deux propriétés furent vendues à la société Raise Immobilier. Celle-ci mit en oeuvre une nouvelle campagne de restauration et de restructuration, en 2020, sans pour autant bouleverser profondément les intérieurs. C’est dans un esprit de conservation et de transmission de ce patrimoine architectural que sont intervenus différents compagnons qui ont mis leur savoir-faire au service de ce projet exigeant : maçons, tailleurs de pierre, sculpteurs, restaurateurs de décors, peintres décorateurs, couvreurs, menuisiers, charpentiers, ferronniers.
2018
2021
Les Hôtels de Vogüé-Luart sont aujourd’hui le siège de la Fondation Robert de Sorbon et des Cours de civilisation française de la Sorbonne.
2021

La Fondation en photos

Espaces de location